A l’assaut des Baccharis

Encore très récemment vendus dans les jardineries, les baccharis qui se plaisent à ravir le long de nos côtes se sont multipliés à une telle vitesse, que de nos jardins en plantes d’ornement ils sont devenus peu à peu plante invasive le long des sentiers et partout dans les campagnes en bord de mer.

En se développant très rapidement comme toute plante bien adaptée à son milieu, ils forment des buissons de plus en plus prospères qui empêchent les autres espèces de pousser, et estompent peu à peu les paysages de côtes.

Depuis peu, ils sont officiellement passés dans le camp des indésirables et un peu partout, des campagnes d’arrachage sont mis en place par les municipalités qui font appel aux bonnes volontés  pour les aider à maintenir la diversité des espèces.

J’ai participé à deux arrachages récemment, avec une bonne équipe de jardiniers motivés, qui bossent dans la bonne humeur et la satisfaction de retrouver un paysage intact et préservé après son passage. Les pionniers de l’arrachage ont mis au point et perfectionné le « baccarrache » sorte de bêche à bascule très efficace pour extirper des racines tapissantes et qui permet de s’attaquer à des pieds aux dimensions parfois impressionnantes dont les racines s’enfoncent souvent loin dans le sol.

Les arbustes entassés sont ensuite brûlés sur place par les services techniques qui par ailleurs entretiennent tous les jolis sentiers qui longent les côtes.

La végétation y est régulièrement taillée pour préserver le passage des promeneurs, certaines parties soutenues des effondrements, des marches crées dans les endroits escarpés. Tout un travail en amont pour préparer les balades d’été…

Les baccharis arrachés, l’aubépine, les pruneliers, les ajoncs et la bruyère vont retrouver leur espace naturel, et les oiseaux eux, nourriture et lieu de vie…

Dailleurs voilà revenue la période de nidation et l’arrachage va s’arrêter jusqu’en septembre pour les laisser tranquilles!

 

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.