De temps en temps…

IMG_1201

… Pourquoi pas, un saut dans le temps, pour découvrir la vie des gens autrefois.

Vendredi 2 janvier,  un article du télégramme était consacré à Maria Prad jeune bigoudène dont le neveu retrace l’histoire dans un livre récemment publié*

Elle avait 15 ans, quand elle parti travailler  comme ouvrière dans une sardinerie pour aider l’économie familiale, après que son père ait été tué à la guerre en 1915.

Elle habitait près du Guilvinec à la pointe sud de la Bretagne, et quitta son village pour  travailler à Quiberon qui était alors un haut-lieu de la pêche à la sardine, dite aux filets bleus à cause de la couleur des filets dédiés à ces poissons.

Les conserveries s’y comptaient par dizaines en 1923.

A cette époque, c’était un grand voyage: Pour cette distance qui, de nos jours prend moins de deux heures , il fallait une journée de train.

Elle partait donc pour la saison, de mai à novembre, avec plusieurs  de ses amies pour vivre comme en pension, dans des dortoirs  sur terre battue, avec juste un lit et une caisse (à sardine) pour ranger ses habits, et sa coiffe avec ses lacets.

Le travail ne manquait pas, les longues journées se terminaient souvent tard dans la nuit. il fallait étêter, nettoyer, parer et mettre en boîtes les sardines, les mains dans la saumure, la friture, l’huile et la vapeur. Cet argent durement gagné la ramenait fière à la maison!

Mais aussi il y avait le bal le dimanche soir… Et Maria  avec sa belle coiffe et ses lacets y rencontra un jeune marin avec qui elle jeta l’ancre pour rester vivre à Quiberon.

Cette époque, celle de nos grand -parents n’est pas si loin, pourtant se pencher sur leur quotidien est un voyage dans le temps qui donne le tournis.

il y a un immense décalage entre les sardines que Maria mettait en boîte et  celles que l’on mange aujourd’hui… Et pourtant les boîtes sont toujours aussi jolies et les sardines toujours aussi bonnes!

* « Avel Gôrnog  » de Yann Bijer aux éditions Al Liamm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.