Coquillages et crustacés

La mer, ce n’est pas seulement beaucoup de bleu tout autour, c’est aussi les délices que l’on y pêche.

Ici, les poissonneries c’est un peu comme les crêperies, il y en a à tous les coins de rue et les marchés dédiés ne sont pas rares.

C’est toujours très appétissant, et très frais. On a envie de tout goûter!

Les petites crevettes sont frétillantes jusque dans la cuisine, et le crabe se carapate sur le plan se travail dès qu’on tourne le dos.

Et LÀ,  se trouve mon problème: Comment plonger tout ce monde dans la casserole d’eau frémissante, même avec des aromates et du persil, c’est cruel quand on a pas l’habitude. Ils semblent s’agripper au sac pour échapper à leur sort….

IMG_0934                    IMG_0928

… Alors, j’ai écouté les conseils de mon poissonnier:  Un séjour de quelques minutes au congélo et les voila tous endormis pour glisser en douceur rejoindre le persil et le laurier!

Moi, il va falloir que je surveille ma balance!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.